BERGMANN

5.00 EUR

Boris Bergmann
— L'écharde
— Je suis l'équateur à vue d'œil

Extrait de L'écharde
« Il a mal. Et quand il a mal : tout s’efface, sa grandeur, sa superbe, perdues, enfoncées, ombres recluses. Même lui subit, oublie ce qu’il était en train de faire : chercher la cause de toute chose. Car la cause du mal est plus forte, plus primordiale que la cause de toute chose. Plus rien n’existe hors d’elle. Il redevient cet être enfantin, incapable de se rassurer. Ce corps tremblant qu’il faut consoler. Alors pour s’en sortir : il cherche le mal. Peut-être qu’il est fautif.
Après tout : il aime tant construire, bâtir de rien, ériger bancalement, tracer des brouillons pour mieux les laisser se débrouiller. Peut-être est-ce un de ces gestes avidement répétés dans ce but — la création — qui a provoqué tel mal. L’idée qu’il puisse en être le responsable lui est désagréable. Il regarde son doigt. Oui, là : c’est la source. Sur la phalange distale de son index, le mal fausse l’empreinte digitale.
Il en crée une nouvelle, difforme et dangereusement peinte, signalétique d’éraflure. Mais ce n’est pas ce qui le gêne : le mal révèle un malaise plus profond. Le mal met à jour, dévoile. Pour la première fois, il a honte de ses mains. Il les trouve énormes, disproportionnées. Sans grâce. Il ne sait pas quoi en faire, les garde ballantes, inutiles, ses mains, qui cherchent la poche sans fond qui pourrait les contenir, les cacher, mais ne la trouvent pas, alors il les garde à portée, vides et pendues. Nul ne pourrait y siéger. Aucune force, aucune volonté. Seul le mal. »

+ Dimensions 15 X 21cm
+ Support papier bouffant
+ 2 feuilles pliées l'une dans l'autre
+ Édition fanzine

☞ À noter.
L’expédition des livres et objets du site Weekend varie en fonction du contenu de votre commande. De 3 à 10 jours.
Les livres des éditions Derrière la salle de bains sont fabriqués à la main, toute la papeterie également. Les tote bags sont imprimés dans un atelier parisien.